RETOUR



Martine C. Gagnon

Démarche Artistique :
                                 Capter l’expression du souvenir pour ne pas oublier
                                          Parcelle de vie….Exprimée par l’art

  * Née à Montréal en 1954, Martine C. Gagnon dès l’enfance est intriguée par les attitudes corporelles et les mimiques faciales. Un regard, une expression de joie, de peine, de tendresse…. Toutes ces émotions qui meublent la vie, attirent son regard et sa sensibilité, les silences aussi, empreints de messages intérieurs la fascinent, ainsi contes, légendes, histoires font exploser son imaginaire. Elle est attirée, interpellée par les monuments et les statues représentant en trois dimensions les personnages historiques. Elle explore avec différents matériaux tentant de former le visage d’un membre de sa famille ainsi que le corps au complet. Passant ses étés sur le bord du fleuve, se mettant les mains dans la glaise à la marée basse, elle réalise qu’elle peut modeler des formes, des personnages sur des galets. Elle continue ses expériences artistiques pendant toute son enfance avec différents matériaux mais revient toujours à l’argile pour sa texture.

*Elle se questionne sur le pourquoi de cette attirance et comprend que, grâce aux monuments (statues) elle peut voir le visage en trois dimensions des personnages  de l’histoire, c’est alors qu’elle décide d’apprendre le modelage et l’anatomie pour pouvoir contribuer à  la continuité dans ce domaine artistique qui lui a tant apporté visuellement et intellectuellement. Elle se donne pour mission, de réaliser d’autres personnages qui marquent notre société en offrant aux gens une tangibilité et une accessibilité visuelle.
*Parmi les différents matériaux, le bronze pour son aspect, ses patines et sa pérennité l’attire indéniablement.
*N’ayant pas eu la chance de faire ses études en arts Martine C. Gagnon est une autodidacte qui a puisé à même les livres tout ce qui pouvait alimenter sa soif d’apprendre l’anatomie et diverses techniques. Elle suit quelques cours pour parfaire ses techniques au hasard des années.
 *Dans chacun de ses emplois, elle trouve le moyen de reproduire des éléments artistiques (voir cv) et elle poursuit en même temps ses œuvres personnelles dans son atelier.

Quelques-unes de ses œuvres font partie de collections publiques :

1999 : Bronze grandeur nature de St Ignace de Loyola, exposé en permanence dans le         
Hall d’entrée du collège Loyola (l’école secondaire) à Montréal
2002 : commande pour un buste de M. Alain Dardenne pour l’exposition TRANSIT à l’université de Montréal
2004 : un monument de 9 pieds en béton armé représentant la famille pour le parc de la famille à Ste Adèle
2009 Un bronze grandeur nature de Claude Henri Grignon, à la Maison de la Culture Claude Henri Grignon de St Jérôme
2012 : monument en bronze grandeur nature (un soldat et un enfant) au cimetière de St Pierre et Miquelon
 
Martine C. Gagnon
(450) 228-1991
martinegagnon07@gmail.com
www.martinecarolegagnonsculpteure.com